AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 retrouvailles (Emily Hastings)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 17
AVATAR : Juliana Margulies
AGE : 35

découvre ce qui se cache
CARTE D'IDENTITE
★ SITUATION:
★ PROFESSION:
★ RELATIONS:
MessageSujet: retrouvailles (Emily Hastings)   Lun 29 Déc - 16:41

-"Merci beaucoup. Non, elle ne devrait plus tarder. Quelques olives pour patienter, oui. Merci."

Le garçon s'éloigne. Je m'assieds, croisant mes jambes, comme à mon habitude. Toujours s'asseoir avec classe. Je regarde la table. Nappe blanche, couverts argentés. Très raffiné. Un restaurant avec cette réputation, aussi, je n'en attendais pas moins. Le service est impeccable, en prime. Le style européen, j'imagine. Le garçon revient, un petit bol d'olive à la main.

-"Merci. Ça ira parfaitement, oui."

Je le regarde s'éloigner. Le service n'est "pas mal", en effet. Allons, allons. Ne devenons pas incorrects. Je tapote légèrement les couverts de mon doigt. Oui, légèrement stressée. La dernière fois que j'ai vu la jeune Emily, elle était encore adolescente. C'est l'occasion de voir si j'ai bien fait mon travail. Mon premier travail. En même temps, si j'ai échoué... Mph, n'y pensons pas. j’étais jeune, et inexpérimentée.

Je prend une olive doucement, avec le petit pic à deux dents prévu à cet effet, puis la met délicatement entre mes lèvres. Abîmer mon rouge à lèvres serait absolument désastreux, dans une salle de ce standing. Je regarde autour de moi. Les gens sont bien habillés, se tiennent bien. Des rendez vous amoureux pour la plupart, je crois distinguer quelques dîners avec le patron.

Moi ? Un tailleur chic, juste assez court, sans être vulgaire. Des escarpins discrets et des collants opaques. Avec un tailleur court, toujours prendre de l'opaque. Un chignon travaillé, quelques mèches bouclées qui en tombent. La première impression fait 50% de l'opinion. Autant ne pas la négliger.

Je vois le garçons indiquer ma table à une silhouette féminine. Ce doit être elle. Tenons nous bien, et... voyons la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 76
AVATAR : Karen Gillan
CHANSON DU MOMENT : Metallica - Nothing Else Matters
AGE : 32

découvre ce qui se cache
CARTE D'IDENTITE
★ SITUATION: Ami(s) avec avantages
★ PROFESSION: Psychologue
★ RELATIONS:
MessageSujet: Re: retrouvailles (Emily Hastings)   Jeu 8 Jan - 19:12

Cela faisait longtemps qu'Emily n'avait plus revue Brooke même si elles avaient gardé contact, et l'idée de ce rendez-vous l'avait fait trépigner d'impatience toute la semaine. Brooke restait une de ses plus anciennes amies, et avec le recul, Emily s'en voulait un peu du peu de contacts qu'elle avait donné ces quinze dernières années... Que s'était-il passé...?
Elle avait étudié, elle était devenue assidue, elle était partie dans une bonne école, était ressortie diplômée... Toute sa vie à Longside Creek lui semblait appartenir à une autre époque! Et sans doutes était-ce un peu le cas...

Pourtant, maintenant qu'elle y était, la jeune femme se rendait compte de son niveau de nervosité alors qu'elle mordillait une mèche de ses cheveux en hésitant à franchir la porte. Réalisant son tic, elle repoussa rapidement sa chevelure en arrière, l'inspecta d'un geste et serra un peu plus fort sa canne blanche d'une main, tandis que l'autre saisit la poignée...

L'atmosphère du restaurant lui sembla presque étouffante tant elle respirait la distinction. Intérieurement, cette idée fit sourire Emily. Pourquoi n'était-elle pas tout à fait surprise de ce choix? Brook avait toujours eut des goûts très sûrs.

Un garçon vint l'accueillir.

- Vous aviez réservé?

- J'ai rendez vous avec madame Brook Nathan, une réservation pour deux.

- Si vous voulez bien me suivre...

Apercevant la canne blanche, le garçon crut bon de lui tendre la main pour la guider, mais repoussant l'offre d'un sourire et d'un geste poli, elle lui fit signe d'ouvrir la marche. Emily était presque aveugle, et sa vue ne s'était pas arrangée depuis l'adolescence. La cécité totale l'attendait au tournant, dans un futur hélas proche, et pourtant, l"idée de dépendre de quiconque l'agaçait.
Faire un trajet dans un restaurant, elle s'en sentait de toutes façons capable sans difficultés.

Arrivant au niveau de Brook, elle sentit son sourire atteindre ses oreilles.

- Il y avait longtemps! Toujours aussi élégante!

Elle discernait autant qu'elle devinait les subtilités vestimentaires de son amie. En comparaison, elle se sentit un peu quelconque dans son ensemble tailleur gris perle. Point d'escarpins pour la demoiselle, la marche étant déjà en elle-même une entreprise périlleuse dès qu'elle quittait une certaine luminosité!
Mais toute au plaisir de ces retrouvailles, elle ajouta.

- J'ai tellement de questions à te poser et de choses à te dire? Comment vas-tu? Quelles sont les nouvelles pour toi? Qu'es-tu devenue ?...

Elle respirait tellement l'enthousiasme qu'elle se sentit revenue à ses quinze ans.

______________

Quelques grammes d'optimisme peuvent parfois tout changer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.what-about-now.net/t2003-termine-emily-a-hastings-the-girl-who-hoped http://www.what-about-now.net/t2005-i-m-waiting-for-you http://www.what-about-now.net/t2006-quelques-lignes-en-braille#59210
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 17
AVATAR : Juliana Margulies
AGE : 35

découvre ce qui se cache
CARTE D'IDENTITE
★ SITUATION:
★ PROFESSION:
★ RELATIONS:
MessageSujet: Re: retrouvailles (Emily Hastings)   Sam 17 Jan - 18:22

Je la regarde s'asseoir avec un petit sourire en coin. La jeune Emily a toujours eu un problème de cécité. Mais malgré ça, elle n'a pas perdu de son entrain, apparemment. Son problème devait s'aggraver. Il doit bien y avoir des opérations possibles pour soigner ce genre de problèmes... je devrais lui en parler. Mais pas pour le moment. Ce serait inconvenant et bien trop tôt. Nous venons juste de nous retrouver. Commençons d'abord par refaire connaissance.

Elle a bien grandi. Je ne l'avais pas revue depuis que ses parents m'avaient engagée. De la jeune fille de dix-sept ans était sortie une belle jeune fille aux yeux grands ouverts sur la vie, d'un vert compliqué. Des lèvres roses, marquées, s'imposant sur son visage pâle, comme pour prévenir : "attention, j'ai des choses à dire". De longs cheveux roux qui finissent d'accorder le tout, cascadant autour de son visage et se terminant sur sa poitrine. Quand j'y pense... J'ai pas mal de collègues qui payent 200 dollars de coiffeur par mois pour avoir ce que cette fille a naturellement.

J'arque un sourcil quand elle remarque ma tenue. Je me contente de lui sourire. Effectivement, je le suis. Elle se soigne aussi, mais pas autant qu'elle le devrait. Sans doute la jeune femme ne connaissait pas l'établissement avant de m'y rejoindre. Il faut dire, ça fait tellement longtemps que je ne l'avais pas vue. Et si peu de contacts depuis que nous nous sommes quittées. Mais jeune fille, encore une fois, me double tandis que toutes ces petites questions me traversent l'esprit.

Je la vois respirer fort, pendant que quelques questions se bousculent à ses lèvres. Je lui réponds donc, d'un ton calme, pour apaiser la jeune fille.

-Je vais parfaitement bien, J'ai trop de nouvelles pour pouvoir les caser dans cette phrase, et je suis devenue une coach de vie qui a sa petite réputation.

Je lui tend la carte des plats, et continue, calmement.

-Je te rappelle aussi que nous avons toute la soirée pour parler. Prend ce que tu veux, je t'invite.

Je la regarde prendre sa carte, et souris à nouveau. Mh. Il ne m'arrive pas souvent de sourire sans le contrôler totalement. Un peu d'autocritique, cependant ça n'est pas entièrement normal. Je me retourne et claque des doigts vers un serveur. Demander quelques boissons détendra l'atmosphère. Elle n'est pas tendue pour elle, mais elle l'est un peu pour moi. Je ne devrais pas sourire inutilement. Je me retourne vers elle.

-Alors. Raconte moi ce que tu es devenue. Ta famille va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 76
AVATAR : Karen Gillan
CHANSON DU MOMENT : Metallica - Nothing Else Matters
AGE : 32

découvre ce qui se cache
CARTE D'IDENTITE
★ SITUATION: Ami(s) avec avantages
★ PROFESSION: Psychologue
★ RELATIONS:
MessageSujet: Re: retrouvailles (Emily Hastings)   Mar 27 Jan - 18:42

Assise face à Brooke, elle était tout sourire de ces retrouvailles. L'éducatrice était égale à elle-même, comme si elles ne s'étaient quittées que la veille. Etait-il possible que presque quinze ans soient passés?
Recevant la carte des plats cependant, elle sourit et la parcourut du bout des doigts. Pas de translation en braille, le restaurant ne devait pas recevoir beaucoup de malvoyants...
C'était égal. Elle reposa le carton satiné et se tourna vers Brooke.

- Choisis pour moi s'il te plaît. Coach de vie? Comment ça se passe?

La question n'était pas formelle, Emily bouillant d'une curiosité sincère. Elle s'abstint cependant de formuler à voix haute le commentaire que lui inspira la nouvelle au jugé du lieu où elles s'étaient retrouvées et qui tenait en substance du "cela doit plutôt bien marcher si j'en juge par les tarifs des lieux que tu fréquente!" La réflexion elle-même était plutôt affectueuse venant d'une jeune femme qui avait grandi dans le faste et l'opulence, même si arrivée à l'autonomie, son train de vie avait un peu diminué.
L'argent n'était pas ce qui intéressait le plus Emily.

- Tout le monde va bien, Sean a terminé il y a peu ses études de restauration, il compte ouvrir son propre restaurant. Et mes parents sont égaux à eux-même, ce qui reste une bonne chose tant qu'ils ne se croisent pas. Ma mère s'est remariée comme tu le sais, et ma demi-sœur, Lizzie a presque treize ans.

Au ton de sa voix, tout cela était devenu normal, et pourtant c'était l'explosion de sa famille qui avait conduit son père à lui chercher une éducatrice pour l'aider à surmonter la crainte et le malaise.

- De mon côté j'ai été diplômée docteur en psychologie il y a une petite dizaine d'années et j'ai pratiqué à New York un petit moment avant de revenir avec Rosalie... Une amie.

Même si ces derniers mots se voulaient aussi nonchalants que le reste, le carmin de ses joues s'était légèrement assombri, et elle avait vaguement hésité sur ce dernier détail. La psychologue en elle ayant relevé l'impression suspecte que laissait ce blanc, elle enchaîna.

- Je serai ravie de te la présenter à l'occasion, c'est une jeune femme épatante, et un juge de premier ordre! Comme elle est venue travailler à Charleston, nous avons fait le "retour" ensemble.
Et cela fait à présent quelques mois que j'ai ouvert mon propre cabinet. Dans l'ensemble, l'affaire tourne et peu de mes patients s'offusquent d'être écoutés et analysés par une malvoyante. Je pense qu'au contraire, l'absence du poids d'un regard doit les aider à se livrer sans craindre de se sentir épié...
Voilà où j'en suis.
Et toi alors? Cette affaire de coaching?


Emily n'avait pas l'habitude de parler beaucoup et longtemps, plus habituée à écouter, aussi fut-elle ravie de retourner la balle à l'envoyeur une fois ses explications données...

______________

Quelques grammes d'optimisme peuvent parfois tout changer...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.what-about-now.net/t2003-termine-emily-a-hastings-the-girl-who-hoped http://www.what-about-now.net/t2005-i-m-waiting-for-you http://www.what-about-now.net/t2006-quelques-lignes-en-braille#59210
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 17
AVATAR : Juliana Margulies
AGE : 35

découvre ce qui se cache
CARTE D'IDENTITE
★ SITUATION:
★ PROFESSION:
★ RELATIONS:
MessageSujet: Re: retrouvailles (Emily Hastings)   Mer 4 Mar - 18:11

Mh. Mauvais pas de ma part, en effet. Je n'ai pas pensé à demander un menu adapté. Il serait malvenu de demander un nouveau menu maintenant, Emily a toujours aimé prendre sur elle, surtout pour cet handicap. Mais d'un autre côté... choisir pour elle. Et si je choisissais un plat qu'elle n'aime pas ? Depuis le temps, ses goûts ont peut être radicalement changés ? Et elle se dirait peut être que je ne la connais plus du tout, et me verrait alors fatalement comme une de ces vieilles connaissances à qui l'on envoie une lettre par an pour faire plaisir, mais qu'on laisse complètement tomber, parce qu'on y pense pas, parce qu'on a pas le temps. Oui, mieux vaut demander un nouveau menu.

Je claque des doigts à nouveau, et demande au serveur un nouveau menu en braille, en lui parlant à l'oreille, pour ne pas que toute la salle soit au courant.

Je l'écoute parler de sa famille. Effectivement, rien de bien nouveau de ce côté là. Sa famille a été compliquée en un sens, mais a toujours été très simple quand il s'agissait de prendre soin des gens. J'imagine que s'ils se disputent, si ils se haïssent, ou autres, ils feront en sorte d'en protéger leurs enfants. Qu'elle le prenne aussi bien me confirme aussi que j'ai bien fait mon travail. La petite Emily est vraiment devenue grande. Docteur en psychologie en plus ?! Rien que ça !

-"Oh. Docteur en psychologie. Félicitations."

Je souris calmement. Mais quand même, c'est... impressionnant. C'est même bien plus difficile que ce que j'ai fait moi même. Voilà un bon coup pour mon amour propre, tiens.

-"Et dans quoi est-ce que tu te spécialises, au final ?"

Oui, très impressionnant. Surtout à New York. Là bas, c'est un bassin à requins. C'est bien d'avoir un diplôme et un poste, quand la moitié de tes collègues essayent de faire terminer ta carrière de façon prématurée.

Rosalie, mh. Une amie. Un petit blanc révélateur, rempli à la hâte dans la seconde. Voilà qui n'augure rien de b... Je veux dire, voilà qui est heureux pour elle. Enfin, pourvu que la fille en question soit au courant des sentiments de la petite.

Juge, en plus ? Bah. Rien de très impressionnant. Pendant qu'elle détruit des vies, nous autres psychologues, en sauvons. Je ne sais pas si c'est très pertinent, comme choix.

-"Oui, tu me la présenteras. J'ai hâte de la rencontrer."

Et voilà un honteux mensonge sorti de mes lèvres en connaissance de cause. Pourquoi je fais ça ?

-"Et bien vois tu, depuis la tornade, les gens ont soudain eu besoin de soutien. En masse. Vraiment, on croulait sous les patients. Des cas souvent extrêmement intéressants, et la plupart des coachs ont pu augmenter leurs tarifs."

Je prend le nouveau menu des mains du serveur, et le tend à Emily.

-"Vu qu'on exerce pas une fonction liée directement à la santé, et bien... on est assez libres, tu vois ? Je me suis peu à peu réservée aux cas les plus graves et les plus intéressants, ce qui a permis par ailleurs aux jeunes de se lancer, eux aussi. J'ai eu très vite bonne réputation, parce que je suis très douée..."

Je ris doucement, marquant cette dernière phrase d'un peu d'ironie. Mais ne déconnons pas. Je suis VRAIMENT très douée.

-"Et me voilà, avec un merveilleux salaire, un énorme appartement, un train de vie confortable, et une vie définitivement réussie."

Voilà qui devrait laisser "madame la juge" pas mal sur le carreau. Je souris du coin de la bouche en sirotant mon verre de vin.

-"Tu as choisi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

découvre ce qui se cache
MessageSujet: Re: retrouvailles (Emily Hastings)   

Revenir en haut Aller en bas
 

retrouvailles (Emily Hastings)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» retrouvailles (Emily Hastings)
» Bataille d'Hastings
» [terminé] Emily A. Hastings - the girl who hoped
» commande d'avatars Emily Didonato
» BREAKOUT •• La petite brunette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT ABOUT NOW ™ :: Centre Ville :: St John Terrace's surroundings :: Le "Bellagio"-